Missions

♦ La Défense de l'Entrepreneur

 

La CPME s'attache à défendre les entrepreneurs dont la crédibilité repose sur l'engagement patrimonial et leurs valeurs sur l'engagement humain.
La CPME représente et défend l'entreprise au sein des organismes paritaires.
Par son action permanente auprès des Pouvoirs Publics, la CPME s'affirme comme un "contre-pouvoir".

 

♦ La Promotion de l'Entrepreneur

La France n'a jamais su donner à l'entreprise sa dimension culturelle
La CPME s'attache à développer une communication qui favorise le rapprochement entre l'entreprise et la population :

  •     Auprès de l'école, en signant des partenariats avec le Rectorat (cf opération « Esprit d’entreprise es-tu là ? »), avec les Lycées Professionnels et les écoles, pour développer les échanges entrepreneurs-professeurs et démystifier le monde de l'entreprise.
     
  •     Auprès de l'Université, qui peu à peu, s'ouvre à l'entreprise en signant des accords de coopération pour ainsi aboutir à une véritable ouverture dans laquelle se rejoignent acquisition de connaissances individuelles et développement de compétences en équipe.
     
  •     Auprès des médias, pour toujours défendre l'image de la PME dans ses atouts locaux, ses réussites de développement, ses performances, sa dimension incontournable d'acteur primordial de l'économie du pays.
     
  •     Auprès des politiques, pour une meilleure prise en compte et une meilleure considération de l'entreprise et de ses entrepreneurs en faisant valoir que l'économie nourrit le social.

 

♦ L'Assistance à l'Entreprise

Par sa proximité de contacts qu'elle entretient avec ses adhérents, la CPME multiplie ses échanges et rompt l'isolement des PME en contribuant au développement en profondeur du tissu économique au travers de 2 veilles :

►La veille économique :

  •      la veille de l'information : recherche de toutes les informations économiques
     
  •      les partenariats pour étendre son réseau-relationnel, et donner les informations aux chefs d'entreprise...
     
  •      les réseaux à l'International, avec les CPME européennes,
     
  •    le réseau relationnel par les réunions thématiques régulières, les contacts réguliers avec les décideurs économiques et politiques.

 

►La veille sociale :

  •     la veille de l'information : recherche de toutes les informations sociales
     
  •     l'assistance juridique : conventions signées avec des Cabinets d'avocats et autres experts
     
  •     l'information sur l'embauche des Travailleurs Handicapés
     
  •   les formations : formations sociales des dirigeants d’entreprises, formations cession transmission et Gestion Prévisionnelle, suivi des dossiers de formation professionnelle par l'AGEFOS-PME et des dossiers de financement des formations des dirigeants non salariés par l’AGEFICE.

 

♦ Mission de promotion de l’insertion des travailleurs handicapés et du maintien dans l’emploi

La CPME est engagée depuis plusieurs années dans l’information et la sensibilisation des entreprises à l’insertion des personnes reconnues Travailleur Handicapé.
Handicap : la loi change pourquoi pas vous ?
La loi de juillet 1987 pour l'égalité des droits, de la participation et de la citoyenneté des personnes handicapées, revue et corrigée en février 2005, est entrée en application au 1er janvier 2006. Elle renforce dans l'entreprise le principe d'égalité de traitement entre tous les salariés et introduit de nouvelles dispositions pour donner un nouvel essor à l'emploi des personnes handicapées. Ces nouvelles dispositions, la CPME , qui défend l’intérêt individuel du Chef d’entreprise et qui décide d’apporter son soutien au recrutement, s’engage à veiller à leur mise en application et à inciter les entreprises assujetties mais qui ne comptent aucun travailleur handicapé dans leurs rangs à effectuer une action qui contribuent à leur insertion.

 

Les objectifs de la CPME

Inciter les entreprises à trouver des solutions à leur obligation d’emploi des personnes handicapées,
Favoriser le recrutement en entreprise,
Améliorer la qualité de l’image sociale de l’entreprise et bénéficier d’un intérêt économique direct (diminution de la contribution Agefiph).

 

Sa zone d’intervention et ses cibles :
Toutes les entreprises de la région auvergne assujetties à la contribution Agefiph qui ne recensent aucun travailleur handicapé dans leurs rangs.